Phalempin [DANSE]

Deux mouvements forts se ressentent dans l’implantation de la nouvelle salle de danse : un adossement et une ouverture. Un adossement d’abord avec un geste de protection, d’enveloppe vis à vis de la rue Saint Patrick et du hangar. Une ouverture ensuite sur le paysage de la parcelle qui constitue un écrin vert favorable à la pratique de la danse, un paysage intérieur.

La nouvelle construction est sobre. Pas de matériaux ni de couleurs vives, pas de forme ostentatoire. Les deux parois d’enveloppe sont en béton préfabriqué soigné, sur lesquels vient se poser une charpente en bois lamellé collé. Les deux autres façades -côté jardin- entretiennent une relation particulière avec le jardin, tout en douceur. La plus grande façade est entièrement vitrée, afin de permettre une porosité entre salle de pratique et jardin, mais également de profiter de celui-ci comme un fond de scène. L’autre façade est, elle, bardée de panneaux d’acier galvanisé calepinés verticalement pour installer une notion de reflet et augmenter la perception du jardin.