Maison Folie Wazemmes

MFW web-26

La volonté «d’ouvrir» la maison folie vers les habitants du quartier fait écho à des travaux déjà entrepris sur des projets du studio. Provoquer de nouvelles formes de rencontre, appuyer un lieu définitivement social et citoyen, inscrire la culture dans une relation interactive avec le quartier et ses habitants, … sont autant de valeurs, partagées, qui ont guidé le projet.

Le «TISSAGE» que nous proposons installe une trame, un guide, véritable outil pour le laboratoire que la maison folie souhaite mettre en place. Dans un jeu d’interaction entre le salon (la pièce de la maison), lieu du domestique, de l’échange et le salon (la foire commerciale) qui permet des installations éphémères selon une trame bien organisée, nous proposons un projet de lieu vivant, flexible, adaptable.

Ainsi des cohabitations maitrisées peuvent s’installer entre les programmes, des rencontres fortuites peuvent également apparaître, fruits d’un espace adaptable, en mouvement.

La salle d’exposition actuelle est un lieu vaste et cohérent de par la force de sa géométrie et de sa structure. Il faut, selon nous, travailler sur le sol pour lui conférer un caractère plus domestique et en même temps révéler l’ensemble des possibles.
Tel un tissage rappelant le travail du tapis, des tracés régulateurs géométriques sont mis en place afin de permettre une grande flexibilité d’usage. Ainsi les différents temps que vous souhaitez mettre en place (animation, salon, rencontres, expositions, brunch, ..) peuvent cohabiter sereinement.

Les tracés sont la base de l’espace flexible. Ils permettent l’installation de différents lieux au sein d’un espace plus vaste. A l’aide d’un marquage multiple, à la manière d’un terrain multi-sports, des zones sont délimitées afin d’installer des salons de plus ou moins grande surface. Ainsi, à la manière d’un salon (on entend ici une foire, comme à Congrexpo) des espaces d’exposition, de monstration, jouxtent des lieux plus libres de déambulation, de passage. Ainsi, l’espace peut muter, se métamorphoser au fil du temps, selon une trame précise, lui accordant une grande flexibilité.

Les salons prennent place dans les espaces dédiés, les interventions temporaires peuvent s’immiscer de manière plus informelles dans les interstices.
On tisse de la sorte des liens entre les différents intervenants, entre les différents programmes et cela laisse aussi une très grande liberté dans l’expérimentation des propositions.

016-mfw-axonométrie 150

016-mfw-deux photosMFW web-22

016-mfw-deux photos 1

Planche Montage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s